Outre les cas expressément prévus par la loi, la lésion ne vicie le consentement qu'à l'égard des mineurs et des majeurs protégés.


Dernière modification : le 4 novembre 2015 à 17 h 32 min.