La transaction a, entre les parties, l'autorité de la chose jugée.

 

La transaction n'est susceptible d'exécution forcée qu'après avoir été homologuée.


Dernière modification : le 5 novembre 2015 à 18 h 44 min.