Le tiers bénéficiaire et ses héritiers peuvent valablement accepter la stipulation, même après le décès du stipulant ou du promettant.


Dernière modification : le 3 novembre 2015 à 20 h 22 min.